» Historique du site de Kaysersberg

Historique du site de Kaysersberg

Sur le site de Kaysersberg, la Résidence de la Weiss est installée dans l’ancien Couvent des Franciscains, complètement remanié. Venus en 1460, ces Franciscains virent leur Eglise consacrée à Dieu le 25 juillet 1483 par Monseigneur L’Evêque Nicolas de Bâle.

C’est de cette époque que date le beau Cloître à Triptique. En 1570, par suite de la guerre des Paysans et des guerres de Religion, les Franciscains quittèrent le Couvent.
Après la Révolution de 1789, il fut fermé et vendu aux enchères publiques.
Acquis d’abord par des particuliers, il revenait finalement à la Ville de KAYSERSBERG le 11 mai 1853 et d’importants travaux furent entrepris.

De 1853 à 1906 l’Hôpital n’occupera en fait qu’une partie des bâtiments (église / et côté adjacent du monastère).

A partir de 1897 l’Hôpital sera modernisé notablement. En 1906 la partie sud de l’ancien couvent, fut acquise et l’ensemble de l’ancien couvent des Franciscains devint alors propriété de l’Hôpital.

La guerre de 1939/1945 fut désastreuse pour toute la ville de KAYSERSBERG, mais surtout pour les bâtiments qui subirent des dommages très importants. Un projet d’amélioration et de reconstruction de l’Hôpital fut proposé dès 1946 qui y prévoyait des services d’Hospice pour hommes et femmes, un service de médecine intense et un service d’accouchement.

Ouvert le 1er février 1951 le service de maternité fut fermé en 1964. La construction de la Maison de Retraite de 27 lits attenante à l’Hôpital débuta en 1986 et fut fonctionnelle en automne 1987 ; une restructuration de l’Hôpital démarra en 1996 et vit la fin des travaux au printemps 1999.

Au 1er janvier 2005, l’hôpital local de Kaysersberg fusionnait avec la maison de retraite de Ammerschwihr pour devenir la RESIDENCE HOSPITALIERE DE LA WEISS.

Enfin, la dernière évolution a constisté en la transformation de l'établissement, au 1er janvier 2014, en un établissement purement médico-social. Les services de soins hospitaliers (ou sanitaires) ont été transférés sur Colmar afin que l'établissement puisse se spécialisé dans l'accompagnement des personnes en services d'EHPAD et d'accueil de jour.