» Historique du site d'Ammerschwihr

Historique du site d'Ammerschwihr

L’origine du nom « AMMERSCHWIHR » est controversée ; il semble toutefois (selon certains historiens) qu’il s’agisse là de l’association du nom d’un seigneur, Almaric, et de l’expression « villare » : villa, soit « Amalricis villare » ! L’Hôpital d’AMMERSCHWIHR est cité pour la première fois au 17èmesiècle ; les soeurs de St Paul étaient ses fondatrices.

Pendant plusieurs siècles elles assuraient les soins aux personnes âgées et invalides (la maison disposait même d’une maternité). Elles s’occupaient de l’importante ferme attenante qui avait pour objet de nourrir la communauté :

  • les vignes, dont le vin était encavé et vendu aux enchères à la manière
    des célèbres hospices de Beaune,
  • les terres et prés qui fournissaient les aliments pour humains et bêtes,
  • les potagers,
  • le cheptel vif (chevaux, vaches, cochons, lapins, volailles…).
 
 
La guerre et ses dévastations de décembre 1944 ont complètement changé les choses, la ville a été détruite à 85% par de terribles bombardements.
  • la reconstruction des bâtiments a coûté fort cher : pour la première fois, des emprunts ont été contractés,
  • la générosité publique séculaire au profit de la maison s’est tarie,
  • la ville, au lieu d’accorder des aides, s’est découvert des droits de propriété et a tenté d’obtenir le paiement d’un loyer !
  • L’exploitation agricole, décrétée non rentable, a été supprimée. La dernière soeur est partie en 1972.
 
 
En 1976, une extension de 12 lits a permis de porter la capacité d’accueil à 63 lits. Des travaux d’humanisation du bâtiment B et la création d’une nouvelle extension furent réalisés en 1994.
 
Depuis 2005, la dénomination « maison de retraite » disparaît au profit de « EHPAD » (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).